Les architectes

Les illustres architectes fribourgeois André-Joseph Rossier (1647-1715) et Charles de Castella (1737-1823)

Lorsque, au début du 18ème siècle, André-Joseph Rossier construisit le château de Delley sur le mandat du premier propriétaire de la Famille de Castella, le colonel Jean-Antoine de Castella, il était déjà une personnalité en vue à Fribourg aussi bien dans le monde de l’architecture que de la politique. Il siégeait au Conseil des Deux Cents et au Conseil des Soixante. Depuis 1668 il faisait en outre partie du patriciat de Fribourg. En tant qu’architecte de bâtiments publics, il se distingua lors de la construction de l’hôpital des Bourgeois de même que lors de celle du couvent des Ursulines. Il mourut en 1715 avant de pouvoir commencer la salle du Grand Conseil, mandat qu’il avait reçu du gouvernement fribourgeois. Parmi les constructions privées se trouvent, à côté du château de Delley les maisons de maîtres de Avry-sur-Matran et de Chenaleyres à Belfaux, qui présentent des parallèles avec Delley. Le fait d’être lié à la famille de Castella par mariage a certainement joué un rôle non négligeable dans l’obtention du mandat pour la construction du château de Delley. André-Joseph Rossier avait en effet épousé Hélène de Castella, la sœur de Jean-Antoine.

Le mandat pour l’agrandissement du bâtiment fut confié en 1774 à un parent direct du propriétaire, l’architecte non moins connu Antoine-Laurent-Charles de Castella, cousin du maître d’oeuvre Joseph-Tobie. Charles, comme de nombreux autres membres de la famille de Castella, avait aussi embrassé la carrière militaire. Nous avons très peu de renseignements concernant sa formation d’architecte. A cette époque, celle-ci était encore à peine définie. Au siècle des lumières et de l’humanisme, des connaissances architecturales de base faisaient partie de l’éducation et de la culture d’un jeune patricien. Charles de Castella avait en outre acquis les connaissances requises de manière autodidacte grâce à la littérature disponible, dont vraisemblablement des ouvrages hérités de Rossier. Charles était un dessinateur passionné. Des cahiers contenant des centaines de dessins témoignent de ses innombrables projets pour des bâtiments publics ou privés. Parmi ses réalisations se trouvent la Maison du Tir à Fribourg, la Grenette à Moudon, l’école de Romont, une chapelle et deux petites églises, une vingtaine de maisons privées et de nombreux manoirs.