Description du bâtiment

Un château du 18ème siècle plein de charme

Aujourd’hui, la propriété de Delley se compose du bâtiment du château construit au début du 18ème siècle, flanqué des deux ailes qui ont été ajoutées plus tard, d’un parc magnifique, de la chapelle et des bâtiments de la ferme. C’est par un majestueux porche en pierre que vous y pénétrez. Le bâtiment érigé par André-Joseph Rossier au début du 18ème siècle, avec son toit en groupe légèrement cassé, est strictement symétrique. La partie centrale avec son portique d’entrée au dessus duquel se trouve le balcon du premier étage est flanquée de chaque côté par des chaînes d’angles en pierres taillées. Ces parties saillantes du bâtiment comme les trois arcades du porche avec leurs frises triglyphes et la balustrade du balcon font que le mouvement et la structure de la façade sont très réussis. Dans l’axe moyen de la façade principale se trouve une allée qui conduit à une petite tonnelle. De l’autre côté, la chapelle se trouve elle aussi dans l’axe médian de la façade qui donne sur le jardin. Jardin comme chapelle renforcent la direction centrale et évoquent une demeure seigneuriale. Les deux ailes du château, qui ont été construites en 1774 par Charles de Castella à la suite d’un manque de place ressentie par la famille de Joseph-Tobies complètent harmonieusement le bâtiment d’origine. L’alignement vertical de la partie centrale et l’ajout parfaitement symétrique des différentes parties du bâtiment rappellent les caractéristiques de l’architecture de la renaissance française.

L’intérieur du bâtiment correspond à un schéma souvent appliqué au 18ème siècle ; alors que le rez-de-chaussée comprend l’entrée, la cuisine, la salle à manger ainsi que les différents locaux de service, à l’étage supérieur, le « Beletage » ou « Piano nobile », se trouvent le grand salon et les chambres à coucher. La salle de réception, spacieuse et conviviale, dont les murs étaient à l’origine tapissés de cuir sert actuellement de salle de conférence. De magnifiques stucks parfois avec les armoiries familliales ornent les plafonds et les manteaux de cheminée de plusieurs chambres. Un plafond en bois peint a été conservé dans la bibliothèque.

Un vaste parc dans lequel on peut compter encore de nombreux vieux arbres entoure le château. Jean-Antoine de Castella déjà lors de la nouvelle construction du château le modifia selon le goût du 18ème siècle et lui conféra un style de jardin anglais. Joseph-Tobie quant à lui planta dans la deuxième partie du siècle des essences rares que l’on peut encore voir aujourd’hui et qualifia les aménagements de « Nouvelle Angleterre », « jardin chinois » et « ermitage ».

L’édification de la chapelle dans le parc est à mettre en relation avec une promesse solennelle faite par le Colonel Jean-Antoine de Castella sévèrement blessé pendant son engagement militaire au service de la France lors de la guerre de la Succession d’Espagne. Il avait en effet fait la promesse d’ériger une chapelle si il guérissait. En 1710 il s’exécuta et fit construire à Delley une chapelle dédiée au moine franciscain Antoine de Padoue. Une plaque datée qui se trouve sur la façade au dessus de la porte d’entrée rappelle au bon souvenir du maître d’œuvre et mentionne le Saint patron du bâtiment. De chaque côté de la plaque sont placées les armoiries familiales. Celles-ci se trouvent aussi à l’intérieur de la chapelle. Un des miracles de la vie de Saint Antoine est représenté sur le retable restauré.